A propos

Quel est le but de ce site ? Qui suis-je ?

Disclaimer

Le contenu de ce site Internet ne dispense en aucun cas de l’avis d’un vétérinaire concernant le traitement du syndrome du Headshaking. Il est recommandé de consulter un vétérinaire afin de diagnostiquer le syndrome et éliminer toute autre cause physique, on pourra également consulter ostéopathe, dentiste, maréchal/pareur, et vérifier l’adaptation de son matériel.
Ce site Internet a pour but de rassembler toutes les informations traduites en français sur le syndrome du Headshaking afin d’aider les propriétaires de chevaux atteints. L’auteur du site ne prétend pas pouvoir remplacer l’avis des experts de la santé.

Hello, je m’appelle Samantha !

Je suis Responsable Marketing et Communication mais également propriétaire d’un cheval atteint de Headshaking. C’est donc mon cheval, Teddy, trotteur français que j’ai eu à ses 4 ans, qui m’a fait découvrir ce syndrome et qui m’a inspirée à partager avec vous mes recherches.
En effet, lorsque je découvre le Headshaking en 2011 je passe énormément de temps à lire les sites et forums anglais afin d’en savoir plus sur ce syndrome, mais surtout pour essayer de trouver des solutions. Notre vétérinaire de l’époque nous avait dit d’entrée de jeu qu’il ne pourrait rien pour nous et qu’il faudrait tester et observer un maximum de choses, les dizaines de vétérinaires qui ont suivi ont confirmé qu’ils étaient toujours plus ou moins démunis face au syndrome.
Quelques années plus tard, je décide de créer un site internet afin de mettre mes connaissances accumulées au fil des années à disposition des francophones. Au moment de la création de ce site, en avril 2015, il n’y a pas de site francophone dédié au syndrome du Headshaking, et les seules informations que l’on peut trouver sont dispersées sur des forums. En parallèle de cela je crée également une page et un groupe Facebook dans l’espoir de pouvoir guider les propriétaires de chevaux atteints afin de les accompagner dans la découverte de ce syndrome. La création d’une réelle communauté se fait vite ressentir, elle permet de lutter contre la solitude et l’isolation souvent ressentie par les propriétaires démunis.
Aujourd’hui le Headshaking est de plus en plus connu, c’est formidable pour les chevaux atteints mais également pour leurs humains. Une belle communauté s’est formée, beaucoup d’échanges de bonnes pratiques, de conseils, de bienveillance, et on peut observer une connaissance (et reconnaissance) accrue du syndrome par le corps médical. Le diagnostic reste cependant dur à poser, et les solutions restent compliquées à trouver. C’est pourquoi ce site doit continuer à exister et évoluer.
Le site, la page Facebook et le groupe ont pour but de partager l’expérience de chacun, les symptômes et les essais de traitements, sans censure ni parti pris commercial. N’hésitez pas à me contacter en cas de remarques par rapport au contenu proposé, ou si vous avez de nouvelles suggestions à apporter.